5 choses à préparer avant votre première consultation avec un avocat

première réunion avec un avocat
Avez-vous besoin d’un avocat pour vous conseiller et/ou défendre vos intérêts ? Si votre réponse est oui, cet article vous permettra d’aborder sereinement votre première consultation avec votre avocat. Comme disait Alexander Graham Bell « avant toute autre chose, la préparation est la clé du succès. » Voici donc 5 choses à préparer pour assurer le succès de votre première consultation avec votre avocat.

Une question juridique?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Table des matières

L’exposé de votre demande

Après vous être assuré que l’avocat que vous allez rencontrer est bien compétent pour s’occuper de votre dossier (en effet, les avocats sont souvent spécialisés par matière.), il convient de préparer un résumé de votre demande. 

Cette étape présente une importance particulière pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle vous permet de repenser calmement à tous les éléments de votre demande et à les formuler clairement. Il n’est pas rare que des idées qui semblent à priori claires le soient moins à l’oral. Rédiger un résumé de votre demande vous permettra, en vous relisant, de vous assurer que l’exposé est le plus clair possible. Cela est important afin que l’avocat sache comment vous aider au mieux. 

Par ailleurs, préparer un résumé de la situation en amont permet de garder une certaine objectivité. En effet, dans certains dossiers, il peut être difficile de garder la tête froide. C’est le cas des dossiers de divorces, de successions, de litiges fonciers ou autres différends relatifs à des sociétés. Rédiger un résumé de vos demandes peut vous permettre de prendre du recul et ainsi, faire un exposé fidèle de la situation

La chronologie des faits

Pour que l’avocat puisse apprécier votre situation au mieux, il est nécessaire qu’il ait le plus d’information possible. En effet, il est appelé à intervenir dans une situation dans laquelle il n’a pas vraiment été impliqué. De ce fait, pour vous conseiller et/ou vous représenter au mieux, il doit connaître tous les détails de la situation depuis le début. 

Préparer une chronologie des faits vous assure que vous ne manquerez pas de communiquer des étapes importantes. Notez qu’il est essentiel de relater tous les faits, car ce qui vous semble négligeable peut s’avérer utile dans le traitement du dossier

En outre, cet exercice vous permettra de recenser les protagonistes et autres personnes impliquées ou ayant intervenu dans votre dossier. Ce qui pourra également être utile dans l’appréciation de votre situation. La nature des relations entre les parties dans un litige peut avoir une grande importance. Par exemple, en droit pénal, les dossiers impliquant des membres d’une même famille peuvent se voir appliquer des règles particulières. De même, en cas de litige entre les dirigeants d’une société, les solutions dépendront des liens qui les unissent (famille, mariage, etc.).

Les documents pertinents

Une fois que vous avez préparé un résumé et une chronologie de votre différend, il est temps de rassembler les pièces qui pourraient être utiles pour le traitement du dossier. Ne vous limitez pas à sélectionner les documents qui selon vous servent vos intérêts. Il est, une fois de plus, essentiel de donner à l’avocat la possibilité d’apprécier la situation dans sa globalité. 

C’est pourquoi le seul critère à considérer pour choisir de présenter ou non un document devrait être relatif au lien avec l’affaire. Si le document a un lien avec votre dossier, il est recommandé de le communiquer à votre avocat. Ainsi, s’il décide d’accepter votre dossier, il prendra le temps d’étudier chacun d’entre eux et de sélectionner ceux qu’il trouve pertinent pour accomplir sa tâche. 

Le paiement

Ce point pourrait être abordé dans la section « questions » mais son importance requiert qu’il soit traité séparément. En effet, la question des honoraires de l’avocat est essentielle dans la collaboration. Il est donc crucial de convenir non seulement sur le montant des honoraires, mais également sur les modalités et les moyens de paiement. L’établissement d’une convention d’honoraires est obligatoire. 

Plusieurs formules existent selon l’avocat et le type de dossiers. Ainsi, il est possible de payer à l’heure ; payer avec un pourcentage des sommes engagées dans le litige ; payer un forfait ; payer selon la méthode des paliers ou payer un abonnement lorsque l’avocat est appelé à traiter un grand nombre de dossiers pour le client. 

Une fois la formule choisie, vous devez vous renseigner sur les modalités de paiement.

Vous n’avez peut-être pas des revenus élevés ? Dans ce cas, vous devez demander à l’avocat s’il accepte l’aide juridictionnelle et vérifier si vous y êtes éligible. 

Les autres questions

Vos questions sont importantes. Elles permettent à l’avocat de savoir comment vous voulez qu’il vous aide. Elles servent également à poser les jalons de la collaboration. C’est pourquoi il est préférable de les préparer avant le rendez-vous. Bien entendu, d’autres questions peuvent vous venir au cours de l’entretien ; mais celles que vous aurez préparées ne deviendront pas moins pertinentes. 

Vous pouvez par exemple demander quelle est la meilleure démarche à suivre. Dans certaines situations, il est préférable d’essayer une résolution à l’amiable plutôt que de passer par le tribunal (procédures souvent très longues). Vous pouvez également demander à l’avocat comment s’organisera le suivi du dossier s’il l’accepte (Est-ce que des réunions seront souvent organisées ? Si oui à quelle fréquence ? Comment préfère-t-il communiquer, etc.). Si vous décidez d’entamer ou de poursuivre une procédure judiciaire, vous devez savoir ce que l’avocat attend de vous. Quelles sont les démarches que vous devrez effectuer dans le cadre du dossier, etc. 

Vous pouvez penser à d’autres questions, mais l’essentiel est de les noter clairement afin qu’elles ne vous échappent pas lors de l’entretien. Souvenez-vous que poser des questions c’est bien, mais noter les réponses, c’est encore mieux. Ceci vous permettra d’établir une collaboration harmonieuse. 

Vous avez des questions ?

Welexit a pour mission de vous aider à obtenir des conseils juridiques à petit prix. Notre service vous permet de parler avec un avocat de votre région, et pour seulement 29 €! Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire que vous trouverez sur notre page d’accueil. Faites-le maintenant. Cela ne vous prendra pas plus d’une minute.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Une question juridique?