La médiation familiale

La médiation familiale
Vous ne supportez plus votre belle-mère, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Vous décidez de régler vos soucis sans semer la zizanie, vous n’avez pas envie d’entamer une procédure en justice. Il existe une alternative, la médiation familiale.

Quand y avoir recours? À quoi sert le médiateur? Quel est l’intérêt de la médiation? On vous explique tout.

Une question juridique?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Table des matières

Quand faire appel à la médiation familiale?

Les cas où la médiation est envisageable sont nombreux et variés. 

Vous pouvez faire appel à la médiation dans le cadre d’une séparation, qu’il s’agisse d’un divorce ou de la terminaison d’une cohabitation légale. Vous pouvez également y faire appel pour les questions qui concernent les enfants, vos droits en tant que parents, ou encore en matière d’héritage ou de placement d’une personne âgée en maison de repos.

Il peut ainsi s’agir de problèmes relationnels impliquant n’importe quels membres de la famille.

La médiation familiale : Un processus libre et volontaire

Nous parlons ici d’un processus volontaire dans le sens où personne ne peut forcer quelqu’un à participer à une médiation familiale.

Les parties peuvent recourir à la médiation avant, pendant et après une procédure judiciaire. 

A cet égard, lorsqu’une procédure judiciaire est en cours, la participation à une médiation a pour effet de suspendre celle-ci, le temps que durera la médiation. En effet, l’objectif est de toujours permettre et privilégier le dialogue sur le litige.

Le rôle du médiateur familial

Le médiateur est au centre de la médiation, il possède une accréditation du SPF Justice et est expert dans ses domaines de spécialisations. Il travaille selon un code de déontologie strict et reçoit chaque année une formation continue approfondie.

Le médiateur doit notamment :

  • Être neutre et impartial
  • Conserver le secret professionnel et la confidentialité
  • Calmer et contenir le conflit
  • Accompagner la communication entre les parties

C’est donc une personne impartiale, extérieure et professionnelle qui est habituée à gérer et régler des conflits.

Les avantages de la médiation familiale

Le premier avantage de la médiation familiale est naturellement le maintien d’une forme de communication non-litigieuse.

À côté de cela, la médiation familiale est une solution attractive car elle permet de régler les problèmes rapidement et à un coût généralement inférieur à une procédure judiciaire.

En ce qui est de la rapidité, la médiation peut permettre de trouver une solution endéans quelques semaines, alors qu’une procédure judiciaire peut durer plusieurs mois et même plusieurs années.

Pour ce qui est du coût, il est souvent inférieur à une procédure judiciaire étant donné que le processus dure moins de temps, et que les parties rémunèrent ensemble un médiateur au lieu d’un avocat chacun. À noter également qu’en matière familiale, les honoraires du médiateur ne sont pas soumis à TVA.

Enfin, étant donné que les parties décident ensemble des solutions à adopter, elles ont tendance à mieux accepter et respecter l’accord. Il en va autrement lorsque c’est le tribunal qui impose une solution aux parties étant donné qu’au moins une des parties sera frustrée par la décision.

Vous souhaitez tout de même parler à un avocat?

Welexit considère que l’accès aux services juridiques ne devrait pas être le privilège d’une classe sociale.

Notre service vous permet de parler avec un avocat de votre région, spécialisé en droit familial, et pour seulement 29€.

Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire que vous trouverez sur notre page d’accueil. Faites-le maintenant. Cela ne vous prendra pas plus d’une minute.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Une question juridique?