Retrait de permis de conduire en Belgique : 4 choses à savoir pour comprendre vos droits

retrait de permis
Certaines infractions ont de lourdes conséquences, comme le retrait du permis de conduire. Quel est le droit applicable en la matière? Que faut-il savoir sur cette sanction? Voici les réponses à vos questions.

Une question juridique?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Table des matières

Quelle est la différence entre un retrait de permis de conduire et une déchéance du droit de conduire?

Il est essentiel de bien comprendre la différence entre les deux notions.

La déchéance du droit de conduire est prononcée par un juge.

En revanche, le retrait du permis de conduire peut provenir du procureur du Roi, d’un auxiliaire du procureur du roi, d’un officier de police ou encore d’un magistrat du parquet. Ce retrait est immédiat.

Important : un retrait de permis de conduire ne peut pas dépasser 15 jours (il existe des exceptions, ce délai peut être prolongé, à la demande du procureur du Roi, de 3 mois), tandis qu’une déchéance du droit de conduire peut durer jusqu’à 5 ans.

Dans quel cas peut-on me retirer mon permis?

Sont susceptibles d’engendrer le retrait du permis de conduire, notamment :

  • Le fait de conduire sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants
  • Le défaut de présentation de permis de conduire
  • Le fait de dépasser de 20km/h la limite de vitesse autorisée en agglomération, de 30km/h hors agglomération
  • Le fait d’infliger des blessures volontaires ou involontaires avec son véhicule

Attention, cette liste n’est pas exhaustive. Vous pourrez trouver plus d’exemples en consultant l’article 55 de la loi du 16 mars 1968 relative à la police de la circulation routière.

Quand et comment puis-je récupérer mon permis de conduire?

Votre permis de conduire vous sera restitué lorsque le délai de quinze jours aura expiré, sauf si une prolongation de ce délai est prévue. 

Important : Il existe des exceptions au retrait de permis pour certaines infractions, comme un excès de vitesse. Vous pouvez faire une demande au parquet du procureur du Roi en justifiant et prouvant que vous avez besoin de votre permis pour travailler. Attention, cette démarche ne vous assure pas un allègement de votre peine, la décision revient toujours au juge. 

Que se passe-t-il si je continue de conduire alors que j’ai un retrait de permis de conduire?

Dans ce cas, vous encourez une peine d’emprisonnement comprise entre un jour et un mois et une amende de 10 à 500 euros.

Vous avez des questions?

Welexit a pour mission de vous aider à obtenir des conseils juridiques à petit prix. Notre service vous permet de parler avec un avocat de votre région, spécialisé en droit pénal ou droit du roulage, et pour seulement 29 €! Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire que vous trouverez sur notre page d’accueil. Faites-le maintenant. Cela ne vous prendra pas plus d’une minute.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Une question juridique?