Le mi-temps médical : 3 choses que vous devez savoir

Mi temps médical
Pour des raisons de santé, vous êtes en incapacité de travail. Cependant, vous souhaiteriez reprendre une activité professionnelle, de manière adaptée à votre situation. Il est alors possible pour vous de réaliser ce que l’on appelle un mi-temps médical. Il s’agit d’une incapacité de travail partielle. Nous vous détaillons tout ce que vous devez savoir en la matière.

Attention : Le mi-temps médical est un abus de langage. En effet, il s’agit de reprendre le travail à temps partiel, mais pas obligatoirement à mi-temps. Ainsi, ce peut être simplement quelques heures par semaine, ou bien un nombre d’heures supérieur à un mi-temps.

Une question juridique?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Table des matières

Quelles conditions pour avoir un mi-temps médical?

Vous devez respecter certaines conditions pour prétendre à un mi-temps médical. En effet, votre état de santé doit être compatible avec l’activité professionnelle que vous exercez. De plus, vous devez toujours avoir une réduction de votre capacité au minimum de 50%.

Comment le demander?

Lorsque vous souhaitez être en mi-temps médical, il est impératif d’en faire la demande à votre mutualité, au moins un jour ouvrable avant votre retour. Il suffit, pour cela, de remplir leur formulaire et leur faire parvenir, par voie postale ou directement en main propre. Vous trouverez facilement ce formulaire en ligne.

C’est grâce aux informations que vous apportez dans ce formulaire que le médecin-conseil décidera de vous donner, ou non, l’autorisation de prendre un mi-temps médical. Il s’intéresse à la nature, aux conditions et au volume de votre travail. Ce médecin pourra toutefois demander à vous examiner pour prendre sa décision.


L’autorisation de mi-temps médical fait mention des conditions dans lesquelles le travail est repris. Par exemple, les tâches à effectuer sont détaillées ou encore le temps de travail.

Important : sachez que l’autorisation n’est plus valable au-delà d’un délai de 2 ans, mais qu’elle peut être renouvelée par le médecin-conseil.

A noter que votre employeur n’est pas tenu d’accepter votre demande de retour à temps partiel pour des raisons médicales.

De plus, vous pouvez tout à fait décider de reprendre votre travail chez votre employeur actuel mais aussi décider de changer d’entreprise et donc d’employeur.

Qu’en est-il du revenu et des indemnités?

Vous recevrez un salaire relatif au travail fourni, mais votre mutuelle continuera de vous verser des indemnités. Ces dernières sont cependant réduites en fonction de votre reprise de travail, lorsque vous travaillez plus de 20% du temps votre activité normale. 

Exemple : Un travailleur sous mi-temps médical qui travaillerait 7h au lieu de 35h (20%), ne verra pas ses indemnités réduites. En revanche, si le travailleur travaille 14h au lieu de 35h (40%), ses indemnités seront réduites.

Vous avez des questions?

Notre service vous permet de parler avec un avocat de votre région, spécialisé en droit du travail, et pour seulement 29 €! Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire que vous trouverez sur notre page d’accueil. Faites-le maintenant. Cela ne vous prendra pas plus d’une minute.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Une question juridique?